République du Congo

    MINISTERE DU PLAN, DE LA STATISTIQUE ET DE L'INTEGRATION REGIONALE

MISSIONS DU MPSIR

Le ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, exécute la politique de la Nation telle que définie par le Premier ministre, Chef du gouvernement suivant l’orientation de politique générale déclinée (exprimée/vouloue ) par le Président de la République en matière de planification économique et sociale, de statistique et d’intégration régionale.

A ce titre, il est chargé, notamment, de :

  1. (en matière de planification économique et sociale)
    1. entreprendre des études prospectives aux niveaux national et sectoriel en vue de la définition des objectifs de développement à court, moyen et long termes ;
    2. élaborer les données relatives aux projets à insérer dans le budget d’investissement de l’Etat conforment aux prescriptions contenues dans les plans ou les programmes de développement ;
    3. identifier et déterminer la localisation des investissements publics et les pôles de développement ;
    4. négocier et assurer la mise en œuvre et le suivi des programmes de développement avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux ;
    5. suivre l’exécution des programmes et des projets d’investissements publics, et en assurer le contrôle et l’évaluation physico-financier ;
    6. veiller, conjointement avec le ministre en charge des finances, à la programmation des décaissements du budget d’investissement en fonction des ressources disponibles ;
    7. contribuer à la préparation et à l’engagement des dépenses d’investissement du budget de l’Etat ;
    8. rechercher, de concert avec le ministre en charge des finances, les ressources complémentaires pour le financement du budget d’investissement ;
    9. renforcer les capacités d’études, de recherches et d’évaluation économico-financière des projets publics ;
    10. mettre en exergue et faire connaître la politique d’investissement du Congo ;
    11. susciter la participation des bailleurs de fonds aux financements des projets de développement nationaux et communautaires et en assurer le contrôle, le suivi et l’évaluation ;
    12. élaborer la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté ;
    13. promouvoir la formation et le perfectionnement de l’expertise en matière de développement ;
    14. contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques visant au développement de l’économie privée ;
    15. assurer l’inscription des projets au budget d’investissement, prioritairement ceux ayant fait l’objet d’études de faisabilité ;
    16. gérer le fonds d’études des projets d’investissement public ;
    17. suivre l’exécution des programmes et des projets d’investissements publics, et en assurer le contrôle et l’évaluation physico-financier ;
    18. concevoir et proposer la législation en matière de politique d’investissement ;
    19. participer à l’élaboration des projets de loi de finances, volet investissement ;
    20. élaborer les plans ou les programmes de développement, conduire leur mise en œuvre et procéder, en cas de besoin, aux ajustements nécessaires ;

II -(en matière de statistique)

    1. promouvoir le développement de la statistique nationale et veiller à l’application de la loi sur la statistique ;

III -(en matière d’intégration régionale)

  1. élaborer et contribuer à la mise en œuvre de la stratégie et des politiques nationales d’intégration économique sous-régionale et régionale ;
  2. élaborer, coordonner et suivre l’exécution des projets régionaux et communautaires favorisant l’intégration économique sous-régionale et régionale ;
  3. mettre en œuvre les politiques communautaires sous-régionales ;
  4. favoriser et renforcer la coopération économique et technique y compris la création d’institutions nouvelles au niveau sous-régional et régional ;
  5. coordonner au plan national l’animation et la dynamisation des institutions et des organes d’intégration économique au niveau africain et sous-régional ;
  6. œuvrer au suivi et à la mise en œuvre des programmes et projets du nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique ;
  7. veiller de concert avec les acteurs nationaux, à la mise en œuvre des actions et recommandations des instances continentales, régionales, sous-régionales et nationales de gouvernance du nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique ;
  8. veiller à la vulgarisation du nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique et à son appropriation par les différents acteurs nationaux de développement ;
  9. assurer le suivi et la mise en œuvre du mécanisme africain d’évaluation par les pairs;
  10. élaborer la stratégie en matière d’économie verte ;
  11. rechercher des financements conséquents pour le développement des programmes et projets de l’économie verte.

Le ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, pour l’exercice de ses attributions, a autorité sur l’ensemble des services de son ministère et exerce la tutelle sur les organismes qui relèvent de sa compétence tels que déterminés par les textes relatifs à l’organisation du ministère du plan, de la statistique et de l’intégration régionale