21 juillet 2020

VERS UNE RELANCE DU TRAFIC AERIEN

REPRISE DU TRAFIC AERIEN / UNE SERIE DE MESURES S’IMPOSENT POUR
PREVENIR ET CONTROLER LA PROPAGATION DE LA PANDEMIE

Le 21juillet 2020 ,le Ministre du plan, de la statistique, de l’intégration régionale, des transports, de l’ aviation civile et de la marine marchande Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS en sa qualité de président du comité national de sûreté de l’aviation civile a ouvert les travaux de la première session 2020 de ce comité , avec pour ordre du jour la reprise des vols commerciaux internationaux .
A cette occasion, le Ministre des transports a déclaré que « le gouvernement a fermé les frontières terrestres maritimes et aériennes et donc a suspendu tous les vols passagers et commerciaux réalisés par les compagnies aériennes implantées au Congo, dès l’apparition du premier cas de Covid-19 6sur notre territoire le 14 mars 2020 ».
Au cours de cette réunion ,le Ministre Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS a également affirmé qu’il « convient de déterminer les mesures idoines permettant non seulement d’atténuer les risques sanitaires inhérents à la reprise des vols commerciaux lors de la réouverture des frontières aériennes , mais aussi de garantir un niveau de sécurité et de sûreté propices a la relance des activités de l’aviation civile » .
Le comité national de sureté de l’aviation civile, étant l’instance de réflexion a cette question, pose déjà des jalons pour obtenir des mesures devront s’appliquer dès la reprise du trafic des vols commerciaux internationaux.